• A Ceux qui trouvent à y redire...

    Pendant quelques temps, j’ai eu la paix avec les « signalements d’abus » provenant des Drs CHAINE, BAUJAT, ou autres chirurgiens ou experts dont je décris les attitudes et actes scandaleux, depuis les décompressions orbitaires qui ont brisé ma vie, jusqu’aux expertises judiciaires bidon qui m’ont dénié justice ainsi que la reconnaissance et la réparation des graves préjudices subis.

    Depuis deux ou trois jours, cependant, les « signaleurs d’abus » semblent connaître un regain d’activité, visant, en particulier, les articles suivants :

    - « L’expert CHAINE se manifeste auprès d’Overblog et fait suspendre mon premier blog : http://azureine.over-blog.com »

    - « Expert Gilles CHAINE : Réponse à mon 1er Dire : I. 1) Non-respect du principe du contradictoire »

    Je conseille aux auteurs de ces « signalements d’abus » pour le moins abusifs, de prendre davantage garde à ce qu’ils font.

    La dénonciation, légitime, de leurs actes illégitimes, n’a jamais rien eu à voir avec un contenu abusif ou diffamatoire, pas plus que l’analyse critique de textes.

    En l’occurrence, il s’agit de l’analyse critique de leurs propres écrits, dont ils sont, eux-mêmes, les auteurs, et non pas moi, et dont je me contente de montrer la fausseté, les incohérences, les paradoxes, ou le ridicule.

    Depuis que, sur google, je suis tombée sur l’indication d'un « contenu abusif » visant l'article « L’Expert CHAINE se manifeste auprès d’Overblog et fait suspendre mon premier blog : http://azureine.over-blog.com », j’ai retravaillé cet article, l’ai modifié, complété, précisé, affiné... puis, l'ai publié sur tous mes blogs et sites à la fois, parfois en double : en tant qu’article et en tant que page.

    C'est ce que je ferai, désormais, systématiquement, pour tout article qui ferait l'objet d'un « signalement d’abus » – tout comme j’ai multiplié les blogs et sites après que l'Expert CHAINE a fait suspendre mon premier blog : http://azureine.over-blog.com.

    Il est une autre chose que ces « signaleurs d’abus » doivent comprendre : il n’y a pas de « signalement d’abus » générique, visant un blog ou un site dans son entier, et tous les articles que ces blog ou site contiennent. En d’autres termes, il faut que ces « signaleurs d’abus » relèvent, précisément, tous les éléments qui, dans tel article particulier, constituent, à leurs yeux, un abus, et qu’ils expliquent en quoi ces éléments constituent un abus.

    Faute de cela, leur démarche s’apparente, et peut très bien n’être que – de la dénonciation calomnieuse, ce dont ils auront à répondre.

    Azureine, victime de fautes médicales et d’expertises judiciaires bidon

    ___________

    Nota : Que les signaleurs d’abus ne se méprennent pas : chaque signalement d’ « abus » ou de « contenu abusif » porte la signature de son auteur, même s’il n’en a pas conscience : on connaît l’heure GMT précise, au dixième de seconde près, à laquelle il a envoyé le message ; l’article visé, l’état de l’article au moment du signalement d’abus, et, bien sûr, l’ordinateur source, si besoin est.

    Que des adolescents boutonneux, en quête d'identité, comme on dit, s'amusent à ce genre de choses, passe encore. Qu'il s'agisse de chirurgiens et d'experts judiciaires est proprement...

    Je m'apprêtais à ajouter l'adjectif « pitoyable », mais, après tout, vous pouvez en choisir un autre, d'autant que j'ai déjà utilisé celui-là dans mes articles. Je laisse donc le choix ouvert pour le moment, et publierai l'adjectif que vous préférez.  Merci de me le signaler dans un commentaire, à la suite de cet article, par exemple, ou par mail à l’adresse suivante : azureine@gmail.com.

    (Voir résultats jeu-concours.)

     

    « L'Expert CHAINE se manifeste auprès d'Overblog et fait suspendre mon premier blog : http://azureine.over-blog.comLe Dr BAUJAT devant la CDDPI de l'Ordre des Médecins - 2. »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :