• Le Dr TAZARTES fait pression...

    Mardi 4 mai 2010, mon blog http://azureine.blogvie.com fut suspendu sans préavis par l’équipe de Blogvie, à la suite du mail ci-dessous, envoyé le jour même par le Dr Michel TAZARTES :

    « De : Michel TAZARTES <tazartes.oculoplastics@wanadoo.fr>

    Date : 4 mai 2010 09:36

    Objet :

    À : contact@blogvie.com

    Cc : Secretariat TAZARTES <secretariat.tazartes@orange.fr>
    Messieurs,
    Je tenais à vous signaler des propos diffamatoires à mon encontre.
    Médecin spécialisé à Paris, je fais l'objet d'un harcèlement d'une patiente Madame Anne BUCHER alias AZUREINE depuis des années.
    Deux expertises lui ont donné tort.
    Sa plainte au conseil de l'ordre a été rejetée. Cette situation ne peut durer. Je compte entamer la procédure légale qui s'impose. Aussi je vous serai obligé de ne plus héberger ce blog pour nous éviter à tous des procédures désagréables.
    Les autres sites de blog ont tous retiré les blogs diffusant des propos diffamatoires à mon encontre
    Je vous remercie de votre compréhension et de votre aide
    Cordialement
    --------------------------------------------

    Docteur Michel Tazartès
    142, bd du Montparnasse
    75014 Paris
    Tel : 0143209175
    Fax : 0143204848
    tazartes.oculoplastics@wanadoo.fr
    -----------------------------------   »

    Le 7 mai 2010, ce sont mes blogs :
    http://azureinevdfm.e-monsite.com
    et http://azureine.eklablog.com
    qui furent suspendus à leur tour, par les équipes respectives d’E-monsite et d’Eklablog, très certainement à la suite d’un message mail du même genre, sinon exactement le même, et du même auteur.

    Eklablog a remis mon blog en ligne le surlendemain, ce dont je les remercie vivement au passage, mais E-monsite a continué sur sa lancée, en désactivant, sans raison, d’autres blogs quelques jours plus tard, dont, un, le jour même de sa création, le 22 mai 2010 : http://dejavu.e-monsite.com. (E-monsite ne réactivera, finalement, l’ensemble de mes sites, que début juillet 2010.)

    Je vais, dès à présent, commencer à publier le mail du Dr TAZARTES sur TOUS mes blogs existants (une vingtaine), et créer de nouveaux blogs de façon à lui assurer la plus large diffusion possible – et qu'il mérite. Et si, par extraordinaire, il parvenait à faire suspendre tous mes blogs à la fois, m’empêchant ainsi de diffuser son édifiant message sur le net… qu'à cela ne tienne... j’irai le diffuser directement sur le pas de sa porte.

    C’est qu'il est très futé, ce Dr TAZARTES ! : pour amener les hébergeurs de blogs à, TOUS, suspendre mes blogs, il fait croire à chacun d’eux, séparément, qu’il est le dernier, et le seul, à les conserver encore en ligne !

    A la place des hébergeurs de blogs, je n'apprécierais vraiment pas qu'il me prenne ainsi, aussi ouvertement, pour un imbécile et veuille me manipuler comme un pantin – et non seulement cela, mais qu’il se figure, de surcroît, qu’avec moi, ce sera encore plus un jeu d’enfant !

    Azureine, victime de fautes médicales et d’expertises judiciaires bidon

    P.S.1 Le 5 mai 2010, soit le lendemain de la suspension de mon premier blog chez Blogvie
    (http://azureine.blogvie.com), j’ai ouvert un deuxième blog chez eux :
    http://azureinevdfm.blogvie.com. Depuis, Blogvie a remis le premier en ligne, puis, tout récemment, sans plus d’explication ou de préavis, l’a suspendu à nouveau, ainsi que le deuxième blog ouvert chez eux.

    P.S.2 Je soupçonne le Dr TAZARTES d’avoir, en douce, l’air de rien… envoyé un certain nombre de signalements d’abus sur des articles de mes blogs centrés, précisément, sur d’autres médecins impliqués que lui-même – histoire de brouiller les pistes. Je pense notamment à l’article intitulé : « L’Expert CHAINE se manifeste auprès d’Overblog et fait suspendre mon blog : http://azureine.over-blog.com ». Le nombre de signalements d’abus dont cet article fut l’objet en a fait, clairement, le champion toutes catégories confondues de tous mes articles. Ce serait se montrer bien naïf que de s’imaginer que tous ces signalements d’abus émanaient (et émanent toujours) du seul Pr Gilles CHAINE.
    (Voir articles sur la question)